Sous COMMISSION LITURGIE St Jacques

samedi 05 février 2011

C’est pourtant d’Elle que je veux parler …

La plus infinie louange à l’Immaculée exigerait pour être dignememnt exprimée un cœur plus limpide que le mien, une plume plus habile et expérimentée que la mienne. Et c’est pourtant d’Elle que je veux parler, quand bien même mes faibles balbutiements seront indignes d’Elle. Mais certaine néanmoins qu’Elle les agréera et les accueillera dans son cœur de maman, parce que vous êtes toute bonne, ô Marie, et parce que je vous aime et que vous êtes ma Mère.

Arrière donc les grands mots, les belles phrases, les livres savants ! Moi, toute seule dans mon cœur d’enfant, je veux me receuillir pour contempler, non une image, mais la plus vivante et la plus splendide réalité qui, descendue du Ciel, s’est accomplie dans le cadre mystérieusement grand et pauvre de la Palestine. Cette réalité, c’est toute la genèse extérieure de l’Esprit Saint.

Marthe Robin
« Prends ma vie, Seigneur » du P. Peyret, p. 109

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.



21/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 177 autres membres