Sous COMMISSION LITURGIE St Jacques

lundi 07 mars 2011

Le Monastère de la Mère de Dieu dans l’Ile de Salamine

Le vénérable Père Laurent, fondateur du monastère de la Mère de Dieu « Phanéroménie », dans l'île de Salamine naquit dans la ville de Mégares (Attique) dans la première moitié du XVIle siècle. Marié et père de deux enfants, il travaillait comme maçon et laboureur, louant son travail en différents lieux.

A la suite de trois apparitions nocturnes de la Mère de Dieu, qui lui ordonnait d'aller lui construire une église dans l'île de Salamine, il restait toujours indécis et plein de doutes. La Toute Sainte lui apparut alors de nouveau et lui montra d'un ton sévère le plan précis de l'église et du monastère qu'elle lui commandait d'édifier. Laurent se décida à entreprendre la traversée, mais la mer démontée l'en empêchait. Il entendit alors une voix céleste lui ordonner d'étendre sa cape sur la mer. Il obéit, cette fois-ci sans hésitation et se retrouva miraculeusement transporté dans l'île de Salamine. Il n'eut pas de peine à trouver l'endroit indiqué, où se trouvaient les ruines d'une ancienne église, dans lesquelles il découvrit une icône de la Mère de Dieu.

Rejetant dès lors derrière lui tout attachement au monde, il devint moine, convainquit son épouse de l'imiter, et consacra toutes ses ressources à la construction du monastère. Parmi les habitants de l'île qui venaient l'aider certains devinrent moines, et la communauté grandit rapidement, sous la protection de la Très Sainte Vierge qui accorda à Saint Laurent la grâce d'accomplir de nombreuses guérisons en faveur des Chrétiens et aussi des musulmans. C'est ainsi qu'il guérit d'une maladie mortelle la femme d'un dignitaire de la cour ottomane. En signe de reconnaissance l'époux de celle-ci rendit au monastère d'anciennes propriétés qui lui avaient été confisquées.

Ainsi aidé par la Grâce, le saint acheva la construction du monastère en 1682, et s'endormit en paix, le 9 mars 1707, emportant au ciel la couronne des fidèles serviteurs de la Mère de Dieu.

Le Monastère Orthodoxe
monastere-orthodoxe.chez-alice.fr/sts/stsmars/mars07.html

Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.



08/03/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 177 autres membres